EMPLOI

Demandes d’immigration au Canada

Written by admin

Le Parlement canadien a adopté le nouveau projet de loi sur l’immigration, selon lequel les demandes d’immigration seront réduites de 36 mois à 6 mois seulement.

Selon Radio Canada, après plus de 19 heures de discussion, les législateurs canadiens ont voté en faveur de la ratification de la «Nouvelle loi sur l’immigration 9», avec 62 voix contre 42 contre, selon laquelle le système d’immigration au Canada sera modifié en fonction des besoins de la marché du travail.

En vertu de la nouvelle loi, une coordination avec tous les ministères canadiens sera faite pour faciliter l’immigration au Québec, qui se fera dans 6 mois au lieu de 36 mois.

Le gouvernement canadien a l’intention de lancer un nouveau programme visant à attirer et à réinstaller les immigrants dans le pays, en choisissant 11 districts dans des parties distinctes des zones rurales à cette fin.

Ce programme vise à compenser la grave pénurie de main-d’œuvre due à la migration des jeunes, à la baisse du taux de natalité et au vieillissement de la société canadienne.

Grâce à ce programme, les autorités canadiennes cherchent à attirer et à retenir les nouveaux arrivants possédant les compétences nécessaires.

Surtout dans les zones rurales et septentrionales du pays, en attendant la diffusion de l’expérience plus tard dans d’autres parties du pays.

Le gouvernement canadien devrait commencer à travailler avec les provinces locales cet été pour les aider à identifier des candidats à la résidence permanente d’ici l’automne prochain.

Dans le même contexte, Bernadette Jordan, ministre du Développement économique en milieu rural, a annoncé que le nouveau programme.

Il soutiendra le développement économique des sociétés en testant de nouvelles façons de répondre aux divers besoins du marché du travail.

Elle a ajouté que les premiers résultats d’un précédent programme dans les provinces de l’Atlantique montrent qu’il avait obtenu un grand succès, et que le nouveau programme pour continuer l’expérience de migration comme un moyen.

Cela peut aider à assurer la viabilité des zones rurales dans tout le pays.

Environ 78 pour cent des nouveaux arrivants au Canada résident dans de grandes villes comme Toronto, Montréal et Vancouver.

 

About the author

admin

Leave a Comment